ÉTATS INVERSÉS



États Inversés (Walla Walla) 2016
Tirage pigmentaire
185 x 123 cm

En cartographie, l’estompage est ce qui permet de visualiser et de mettre en évidence les variations de terrain. En reproduisant un ensoleillement fictif des pentes il permet de créer une impression de relief, à partir d’une représentation en deux dimensions.
Par convention cette lumière est située dans l’angle nord-ouest des cartes.
Le projet États-Inversés consiste à placer cette lumière à l’opposée, c’est-à-dire au sud-est. Sans pour autant modifier le relief, cette simple opération a pour effet d’inverser la lecture qui en est faite: les montagnes sont des vallées, les creux deviennent des crêtes, les océans et les lacs des hauts plateaux.