Un musée imaginé. Et si l’art disparaissait ?

Julien Discrit / D’après Martin Parr – New Brighton, Angleterre 1984-1986

Trois collections européennes : Centre Pompidou, Tate, MMK
Du 19 octobre 2016 au 27 mars 2017

2052. L’art est menacé d’interdiction et l’ombre d’une disparition totale plane… Plus de quatre-vingts œuvres-clés ont pu être sauvegardées au sein d’un musée transnational à l’existence précaire : face au désastre imminent, chacun doit trouver le moyen de préserver pour les générations futures les notions emblématiques véhiculées par l’art, à travers sa mémoire et sa propre expérience. Ce contexte imaginaire constitue le point de départ de cette « exposition d’anticipation » inédite.

Commissaires :
Hélène Guenin, MAMAC, Nice, et Alexandra Müller, Centre Pompidou-Metz
Francesco Manacorda et Darren Pih, Tate Liverpool
Peter Gorschlüter, MMK Museum für Moderne Kunst, Frankfurt an Main

Plus d’infos…